FAQ Squash TM

Comment importer des Exigences et des associations ?

 

Principes généraux :

L'import d'exigences se fait à partir de fichier Excel (formats .xls, .xlsx ou .xlsm).

Ce fichier doit avoir un format spécifique, le gabarit d'import peut être téléchargé dans l'application ou ici.

Il permet d'importer à la fois des exigences, des associations exigences / cas de test et des liens exigences / exigences.

 

Pour importer un fichier d'exigence :

  1. Allez dans l'espace exigence
  2. Cliquez sur le bouton [Importer] du menu de l'arbre Bouton impor exigence

  3. Cliquez sur l'action "importer" dans le menu déroulant :

  4. Une pop up "Importer au format Excel" s'ouvre dans laquelle vous pouvez :

    • Télécharger le gabarit d'import
    • Choisir le fichier Excel à importer en cliquant sur "parcourir"
    • Importer le fichier ou simuler un import du fichier

  5. Après avoir cliqué sur [Importer] ou [Simuler] puis confirmé, une fenêtre récapitulant l'import apparaît.
    Le récapitulatif de l'import des exigences est présent au niveau de la ligne "Exigence", celui des associations exigences / cas de test au niveau de la ligne "Association" et celui des liens exigences / exigences au niveau de la ligne "Liens".
    Il est possible de télécharger un bilan d'import avec le détails des lignes traitées en succès, avec réserve ou en échec :

  6. Si l'option "Importer" a été choisie, les exigences, les associations exigences / cas de test et les liens exigences / exigences apparaissent dans l'arborescence de l'espace exigences.

 

Règles à respecter pour construire le fichier excel :

  • Le fichier Excel importé doit contenir un tableau comprenant les colonnes décrites ci-après dans le tableau.
  • Les données importées sont matérialisées par un couple balise/valeur(s).
  • Les balises sont toujours placées en première ligne (entêtes du tableau), dans n'importe quel ordre.
  • La(les) valeur(s) est(sont) placée(s) dans la(les) ligne(s) en dessous(suivent) de la première ligne des balises.
  • L'import se fait ligne par ligne. L'ordre des lignes n'a pas d'importance.
  • Les noms de champs de la première colonne ne sont pas sensibles à leur inscription en majuscule ou en minuscule.
  • Les lignes vides ne sont pas interprétées.
  • Les cellules ne doivent pas être fusionnées.

 

Description de l'onglet 'REQUIREMENT' du fichier d'import :

 Balise Description

 ACTION

(Obligatoire pour la création d'exigences)

Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) : lors de la création d'une exigence
  • UPDATE (U) : lors de la mise à jour d'une exigence
 PROJECT_ID ID du projet de destination
 PROJECT_NAME Nom du projet de destination

 REQ_PATH

(Obligatoire)

Chemin de l'exigence du nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
ex : /Nom du projet/Nom du dossier/Nom de l'exigence
 REQ_VERSION_NUM Numéro de la version de l'exigence
 REQ_VERSION_REFERENCE
Référence de la version de l'exigence
 REQUIREMENT_VERSION_NAME Nom de la version d'exigence
 REQ_VERSION_CRITICALITY Code de la criticité de la version d l'exigence :
   CRITICAL, MAJOR, MINOR, UNDEFINED
 REQ_VERSION_CATEGORY Code de la catégorie de la version de l'exigence (liste par défaut) :
   CAT_FUNCTIONAL, CAT_NON_FUNCTIONAL, CAT_USE_CASE, CAT_BUSINESS, CAT_TEST_REQUIREMENT, CAT_UNDEFINED, CAT_ERGONOMIC, CAT_PERFORMANCE, CAT_TECHNICAL, CAT_USER_STORY, CAT_SECURITY
 REQ_VERSION_STATUS Code du statut de la version l'exigence :

   APPROVED, OBSOLETE, UNDER_REVIEW, WORK_IN_PROGRESS

 REQ_VERSION_DESCRIPTION Description de la version de l'exigence
 REQ_VERSION_#_TC Nombre de cas de liés à la version de l'exigence
 REQ_VERSION_#_ATTACHEMENT Nombre de pièces jointes liées à la version de l'exigence
 REQ_VERSION_CREATED_ON Date de création de la version de l'exigence
 REQ_VERSION_CREATED_BY Login du créateur
 REQ_VERSION_LAST_MODIFIED_ON Date de modification de la version de l'exigence
 REQ_VERSION_LAST_MODIFIED_BY Login du dernier modificateur
 REQ_VERSION_MILESTONE Jalon(s) associé(s) à la version de l'exigence
 REQ_VERSION_CUF_<cuf code> Code des champs personnalisés associés à la version de l'exigence

 

Description de l'onglet 'LINK_REQ_TC' du fichier d'import :

 Balise Description
 REQ_PATH Chemin de l'exigence depuis le nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
ex : /Nom du projet/Nom du dossier/Nom de l'exigence
 REQ_VERSION_NUM Numéro de la version de l'exigence à lier
 TC_PATH
Chemin du cas de test depuis le nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
ex : /Nom du projet/Nom du dossier/Nom de l'exigence

 

Description de l'onglet 'LINK_REQ_REQ' du fichier d'import :

Balise Description
ACTION Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) / UPDATE (U) : lors de la création ou la mise à jour d'un lien entre versions d'exigences
  • DELETE (D) : lors de la suppression d'un lien entre versions d'exigences
REQ_PATH Chemin de l'exigence depuis le nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
REQ_VERSION_NUM Numéro de la version de l'exigence
RELATED_REQ_PATH
Chemin de l'exigence liée depuis le nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
RELATED_REQ_VERSION_NUM
Numéro de la version de l'exigence liée
RELATED_REQ_ROLE
Code du rôle de l'exigence liée

 

Pour plus d'informations sur l'import d'exigences, vous pouvez consulter la page dédiée sur notre Wiki.

 

Comment paramétrer les bugtrackers sous Squash TM ?

 

Squash TM est nativement lié au bugtracker Mantis mais dispose également de plugins de liaison avec les bugtrackers JIRA (soap et rest), Bugzilla, Trac, Redmine et RTC.

Pour paramétrer un bugtracker, il faut suivre ces quelques étapes :

  1. Ajouter un bugtracker

    Pré-requis : Avoir correctement installé le plugin correspondant

    1. Depuis la page d’accueil de l’administration, cliquer sur le bouton [Bugtrackers].
    2. Cliquer sur le bouton [Ajouter un bugtracker]. Une pop-up s’ouvre :



    3. Renseigner les informations demandées :
      • Nom
      • Type : Liste déroulante proposant les bugtrackers correspondants aux plugins installés
      • Url : url du bugtracker. ex : http://localhost/mantis
      • S’affiche dans l’Iframe : si la case est cochée, en cliquant sur le bouton de l’Espace Bugtrackers dans la barre de navigation, le bugtracker s’affichera dans la zone de travail. Si la case n’est pas cochée, il s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
        Attention : certains bugtrackers ne supportent pas cette fonctionnalité.
    4. Cliquer sur le bouton [Ajouter]. Le tableau de l'Espace Bugtrackers est mis à jour.


  2. Lier un bugtracker à un projet Squash TM

      1. Depuis la page d’accueil de l’administration, cliquer sur le bouton [Projets]
      2. Ajouter un projet ou cliquer sur le nom d’un projet existant
      3. Dans le bloc Bugtracker, renseigner les informations suivantes :
        • Champ ‘Bugtracker’ : sélectionner le bugtracker ajouté à la première étape
        • Champ ‘Nom du projet dans le bugtracker’ : saisir le nom du projet dans le bugtracker en respectant la casse.

    Un projet Squash TM peut être lié à plusieurs projets du bugtracker.
    Plusieurs projets Squash TM peuvent être lié au même projet du bugtracker

Comment changer le port par défaut de Squash TM ?

 

Par défaut, Squash TM utilise le port 8080. Ce port peut être modifié, la procédure est variable selon le système d’exploitation.

Dans tous les cas, rechercher HTTP_PORT et remplacer le port 8080 par celui souhaité.

Windows :

Dans le fichier bin/startup.bat : set HTTP_PORT=8080

Linux :

Dans le fichier bin/startup.sh : HTTP_PORT=8080

Debian/Ubuntu :

Dans le fichier ect/init.d/squash-tm : HTTP_PORT=8080

RedHat :

Dans le fichier ect/sysconfig/squash-tm : HTTP_PORT=8080

 

Notez cependant que le système ne vérifiera pas si le port choisit est disponible (à moins que vous n'utilisiez le script de lancement Debian), assurez-vous donc auprès de l'administrateur que c'est bien le cas.

Comment paramétrer la gestion des pièces jointes (taille et extensions autorisées) ?

 

La configuration des pièces jointes se fait directement dans l’application. Pour cela, il faut se connecter en tant qu’administrateur à Squash TM et aller dans Administration puis Paramètres système.

Dans le bloc Pièces jointes :

  1. Dans la liste blanche pour l’upload de fichier, renseigner les extensions à autoriser, séparées par des virgules. Par défaut, les extensions suivantes sont indiquées : txt, doc, xls, ppt, docx, xlsx, pptx, odt, ods, odp, pdf.
  2. Dans la taille limite d’upload en bytes, renseigner la taille maximum autorisée (par défaut 4 000 000).
  3. Dans la taille limite d’upload de fichier d’import en bytes, renseigner la taille maximum autorisée (par défaut 2 000 000)

Si vous utilisez une base de données de type MySQL, pensez également à compléter la propriété max_allowed_packet=X (où X est la taille max des pièces jointes admissibles par Squash. Par défaut, l'application est paramétrée pour 2Mo, soit X=2M) dans le fichier de configuration de MySQL (my.cnf ou my.ini).

Comment importer des Cas de test et des associations ?

 

Principes généraux :

L'import de cas de test se fait à partir de fichiers aux formats Excel (.xls, .xlsx ou .xlsm) et .zip.

Ces fichiers doivent avoir un format spécifique, le gabarit d'import peut être téléchargé dans l'application.

Le fichier d'import au format Excel permet d'importer à la fois les cas de test, les pas de test, les paramètres, les jeux de données et les associations cas de test / exigences.

Le fichier d'import au format zip permet d'importer les cas de test et les pas de test.

 

Cet article détaillera uniquement l'import au format Excel. Pour l'import au format .zip, vous pouvez consulter la page dédiée sur notre Wiki.

 

Pour importer un fichier de cas de test :

  1. Allez dans l'espace cas de test
  2. Cliquez sur le bouton [Importer] du menu de l'arbre Bouton impor TC

  3. Cliquez sur l'action "importer" dans le menu déroulant :

  4. Une pop up "Importer au format Excel" s'ouvre dans laquelle vous pouvez :

    • Choisir le format d'import (Excel ou zip) -> dans cet exemple Excel
    • Télécharger les gabarits d'import pour chaque format
    • Choisir le fichier à importer en cliquant sur "parcourir"
    • Importer le fichier ou simuler un import du fichier

  5. Après avoir cliqué sur [Importer] ou [Simuler] puis confirmé, une fenêtre récapitulant l'import des cas de test, pas de test, paramètres, jeux de données et associations cas de test / exigences apparaît.
    Il est possible de télécharger un bilan d'import avec le détails des lignes traitées en succès, avec réserve ou en échec :

  6. Si l'option "Importer" a été choisie, les cas de test, pas de test, paramètres, jeux de données et associations cas de test / exigences apparaissent dans l'arborescence de l'espace cas de test.

 

Règles à respecter pour construire le fichier excel :

  • Le fichier Excel importé doit contenir un tableau comprenant les colonnes décrites ci-après dans les tableaux.
  • Les données importées sont matérialisées par un couple balise/valeur(s).
  • Les balises sont toujours placées en première ligne (entêtes du tableau), dans n'importe quel ordre.
  • La(les) valeur(s) est(sont) placée(s) dans la(les) ligne(s) en dessous(suivent) de la première ligne des balises.
  • L'import se fait ligne par ligne. L'ordre des lignes n'a pas d'importance.
  • Les noms de champs de la première colonne ne sont pas sensibles à leur inscription en majuscule ou en minuscule.
  • Les lignes vides ne sont pas interprétées.
  • Les cellules ne doivent pas être fusionnées.

 

Description de l'onglet 'TEST_CASES' du fichier d'import :

Balise Description

ACTION

(Obligatoire)

Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) : lors de la création d'un cas de test
  • UPDATE (U) : lors de la mise à jour d'un cas de test

TC_PATH

(Obligatoire)

Chemin du cas de test du nom du projet jusqu'au nom de l'exigence
ex : /Nom du projet/Nom du dossier/Nom de l'exigence
TC_NUM Ordre du cas de test dans son dossier conteneur.
TC_REFERENCE
Référence du cas de test
TC_NAME Nom du cas de test
TC_MILESTONE Nom du ou des Jalon(s) associé(s) au cas de test.
TC_WEIGHT_AUTO 1 : Si le calcul de l’importance automatique
0 : si la valorisation de l’importance est manuelle.
TC_WEIGHT Code de l’Importance du cas de test :
VERY_HIGH, HIGH, MEDIUM, LOW
TC_NATURE Code de la nature du cas de test :
ATDD, BUSINESS_TESTING, NON_FUNCTIONAL_TESTING, PERFORMANCE_TESTING, SECURITY_TESTING, UNDEFINED, USER_TETSTING
TC_TYPE Code du type de cas de test :
COMPLIANCE_TESTING, CORRECTION_TESTING, END_TO_END_TESTING, EVOLUTION_TESTING, PARTNER_TESTING, REGRESSION_TESTING, UNDEFINED
TC_STATUS Code du statut de cas de test :
APPROVED, OBSOLETE, TO_BE_UPDATED, UNDER_REVIEW, WORK_IN_PROGRESS
TC_DESCRIPTION Description du cas de test
TC_PRE_REQUISITE Pré-requis du cas de test
TC_CREATED_ON Date de création du cas de test
TC_CREATED_BY Login du créateur
TC_LAST_MODIFIED_ON Date de modification du cas de test
TC_LAST_MODIFIED_BY Login du dernier modificateur
TC_CUF_<cuf code> Code des champs personnalisés associés au cas de test

 

Description de l'onglet 'STEPS' du fichier d'import :

Balise Description

ACTION

(Obligatoire)

Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) : lors de la création d'un pas de test
  • UPDATE (U) : lors de la mise à jour d'un pas de test

TC_OWNER_PATH

(Obligatoire)

Chemin vers le cas de test propriétaire du pas de test
TC_STEP_NUM
Numéro d’ordre de l’étape de test
TC_STEP_IS_CALL_STEP  0 :si l’étape est une action step
1 : si l’étape est une call step  
TC_STEP_CALL_DATASET  INHERIT » si l’option prise est de na pas choisir de jeu de données, auquel cas le cas de test appelant hérite des paramètres du cas de test appelé
: donne le jeu de données qui a été choisi  
TC_STEP_ACTION  Action de l’étape
Ou chemin vers le cas de test appelé si c’est une call step.  
TC_STEP_EXPECTED_RESULT  Résultat attendu pour l’étape 
TC_STEP_CUF   Le code de la valeur du champ personnalisé

 

Description de l'onglet 'PARAMETERS' du fichier d'import :

Balise Description

ACTION

(Obligatoire)

Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) : lors de la création d'un paramètre
  • UPDATE (U) : lors de la mise à jour d'un paramètre

TC_OWNER_PATH

(Obligatoire)

Chemin vers le cas de test propriétaire du paramètre
TC_PARAM_NAME
Nom du paramètre
TC_PARAM_DESCRIPTION Description du paramètre

 

Description de l'onglet 'DATASETS' du fichier d'import :

Balise Description

ACTION

(Obligatoire)

Détermine l'action à effectuer. Doit comporter les valeurs (ou lettres) suivantes :
  • CREATE (C) : lors de la création d'un jeu de données
  • UPDATE (U) : lors de la mise à jour d'un jeu de données

TC_OWNER_PATH

(Obligatoire)

Chemin vers le cas de test propriétaire du jeu de données

TC_DATASET_NAME

(Obligatoire)

Nom du jeux de données
TC_PARAM_OWNER_PATH
Chemin vers le cas de test propriétaire du paramètre.
Cette colonne est nécessaire dans le cas de paramètres venant de cas de test appelés par le cas de test propriétaire du dataset.

TC_DATASET_PARAM_NAME

(Obligatoire)

Nom du paramètre pour lequel la valeur sera renseignée>br />
TC_DATASET_PARAM_VALUE
Valeur correspondante pour le couple {jeux de données | paramètre} spécifié

Description de l'onglet 'LINK_REQ_TC' du fichier d'import :

Balise Description

REQ_PATH

(Obligatoire)

Chemin de l'exigence depuis le nom du projet jusqu'au nom de l'exigence

REQ_VERSION_NUM

(Obligatoire)

Numéro de la version d’exigence à lier

TC_PATH

(Obligatoire)

Chemin du cas de test depuis le nom du Projet jusqu’au nom du cas de test

 

Sous-catégories

Fonctionnalités
Nombre d'articles :
1